Pour le plaisir d'être ensemble
Pour le plaisir d'être ensemble 

Nov/Dec 2018

Stress, excitation et leurs conséquences

Le cortisol : une hormone nécessaire, oui mais :

 

Dans la vie de tous les jours, en dehors des périodes de stress, le cortisol a un rôle important. Il maintient l’équilibre énergétique du corps. Le cycle de sécrétion du cortisol atteint un pic le matin, libérant du sucre dans le sang pour aider au réveil et  avoir de l’énergie toute la journée, il diminue lentement jusqu’au soir pour favoriser le sommeil.

 

Ses effets peuvent pourtant être dévastateur tant pour l'homme que pour le chien : fatigue physique, psychique, perturbations hormonales, infections fréquentes, troubles digestifs...


Cette hormone produite en grandes quantités par le cerveau suite à une sollicitation trop importante de l’organisme – physiquement ou psychiquement -  va alors élever le taux de calcium dans le sang. Celui-ci entre dans les cellules et expulse toutes les réserves de magnésium.


Une étude de l'Université du Texas a montré récemment que l’excès de cortisol peut faire des dommages irréversibles au cerveau.


Les chercheurs ont injecté 10 mg de cortisol à des personnes en bonne santé. Et lorsqu’ils ont mesuré l’état de leur cerveau, après seulement 25 minutes, les patients ont vu diminuer les capacités cognitives de leur hippocampe et de leur amygdale. Deux zones du cerveau qui s’occupent de la mémoire et de l’apprentissage… Le stress réduit les connexions neuronales de façon effrayante.

 

Vivre des tensions de façon répétitive a des conséquences, adrénaline et cortisol sont alors constamment sécrétés en grande quantité dans l’organisme. Le rythme cardiaque reste élevé, de même que la pression artérielle et le taux de sucre sanguin. « Pendant une réponse au stress, les cellules du corps sont insensibles à l’effet de l’insuline, qui a pour rôle de diminuer le taux de sucre sanguin. Le corps garde toute son énergie – donc le sucre – afin de se défendre. Cela explique le lien entre l’exposition chronique au stress et le diabète….

 

Le stress… grand coupable de cet excès dans le sang, à l’origine de nombreuses maladies chroniques ou aiguës, peut impacter tous les systèmes : la digestion, la glycémie, l’équilibre du cholestérol ou la vitalité générale, etc.

 

On comprend dès lors l’importance de ne pas exposer trop souvent son compagnon à un niveau d’excitation trop intense, d’autant que le taux de cortisol avant de retrouver un niveau normal prendra un certain temps : 3 à 5 jours !

 

Tweets de LOMINE @ChiensJoyeuxetL

Appel

Email